septembre 2018

samedi 1 septembre 2018

You don’t have to be Jewish

Dans les couloirs du métro parisien ces jours-ci, une réclame conçue à l’occasion des vingt ans du musée d’art et d’histoire du Judaïsme, en français et en anglais, if you please : « Pas besoin d’être juif pour découvrir le musée d’art et d’histoire du Judaïsme - 2000 ans de culture partagée / You don’t have to be Jewish to discover the Museum of Jewish Art and History - 2000 years of shared culture. » Beau slogan qui insiste sur l’ouverture, le partage, qui rejette implicitement tout esprit communautariste. Par les temps qui courent, ce n’est pas si commun. Mais, damnaide, que vient faire cette publicité absente de toute image sur un blog intitulé La Boîte à Images ? Eh bien justement,...

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2018

Mary Shelley, ou la quête de la double fenêtre à ogives de format standard

Mary Shelley, le film, est sorti le mois dernier sur les écrans. Son affiche française a été créée par le studio Le Cercle noir. En la voyant, l’amateur de peinturlures qui rédige ces quelques lignes fera immédiatement le lien avec une œuvre de John William Waterhouse datée de 1915 et intitulée (attention prenez votre respiration) I am Half-Sick of Shadows, said the Lady of Shalott. Ladite peinturlure s’inspire d’un poème de Tennyson, The Lady of Shalott (1842), qui raconte les déboires de la lady en question. Enfermée dans une tour de Camelot, elle ne peut voir le monde qu’à travers un miroir de forme circulaire. Et comme elle n’a rien à faire de ses dix doigts, elle réalise en tapisserie...

Lire la suite...

lundi 10 septembre 2018

Un taboulé qui a du caractère, mais pas trop

Que manger aujourd’hui ? Examinons le contenu du frigo… Pas grand-chose. Ah si ! Une boîte de Taboulé Oriental de marque Bonduelle : Une boîte ordinaire, une dénomination ordinaire… Quoique. Le titre du produit présente quelques petites particularités qui ne sautent pas immédiatement aux yeux : Vous avez remarqué ? Non ? Regardez la barre horizontale du T qui a été transformée pour former une courbe, l’accent sur le e de Taboulé devenu très courbe lui aussi, et le point sur le i en forme de losange : Manière extrêmement discrète de donner un petit côté arabisant à cet intitulé. La marque Garbit, elle, ne prend pas autant de gants. Son Taboulé Oriental semble avoir été tracé au calame : Il...

Lire la suite...

dimanche 16 septembre 2018

En passant par la Lorraine, l'Italie et les États-Unis…

Oh ! qu’il est beau le logo de l’Élysée revisité avec sa jolie croix de Lorraine ajoutée : En vérité, il ne s’agit pas seulement de l’ajout d’une croix de Lorraine mais d’un nouveau logo, entièrement redessiné. Feuilles de chêne et d’olivier illustrant la justice et la paix, faisceau romain, bouclier, lettres R et F, tout a été passé à la moulinette : Avant-Après Macron, né sept ans après la mort de De Gaulle, s’approprie la croix de Lorraine, la Résistance et tout le tralala. Selon l’Élysée, il est fait  « référence à Charles De Gaulle pour marquer les soixante ans de la Ve République » et aux « cinquante ans de la mort du général et les quatre-vingts ans de l’appel du 18 juin » qui sera...

Lire la suite...

mercredi 19 septembre 2018

Poutine rend visite à Trump (ou presque)

Un artiste amerlocain nommé Brian Whiteley aurait, dit-il, installé pendant tout le mois d’août un tableau représentant Poutine dans la suite n°435 du Trump International Hotel sur Pennsylvania Avenue de Washington DC. À deux pas de la Maison Blanche. Et personne ne s’en serait aperçu. « De nombreux clients ont séjourné ici depuis que j’ai accroché le tableau, et personne n’a [rien] remarqué », a déclaré l’artiste.  « Tout ça me porte à croire que les clients sont complètement ralliés à la cause du Président, quelle que soit la politique/l’autoritarisme qu’il adopte. » Le moment où il revint décrocher son œuvre fut, aux dires d’un témoin, assez épique. Trois photos réalisées par Brian...

Lire la suite...

jeudi 20 septembre 2018

Le hold-up de La France LibreTV

Dans sa chronique du 19 septembre parue chez Arrêt sur images et intitulée Zemmour, tête de gondole du producteur d’Ardisson, Daniel Schneidermann écrit :  « Pour son émission “Les Terriens du dimanche”, Ardisson a un co-producteur, nommé Stéphane Simon. Ce producteur, outre qu’il est actionnaire de Télé Paris, société qui produit Les Terriens du dimanche, est un aussi actionnaire principal d’un nouveau site d’extrême-droite, La France LibreTV, co-fondé par le polémiste André Bercoff et l’avocat Gilles-William Goldnadel (par ailleurs chroniqueur dans cette même émission d’Ardisson, le monde est petit). Or, que découvre-t-on en se connectant sur La France libre ? Que les 100 premiers abonnés...

Lire la suite...

mercredi 26 septembre 2018

La peinture sino-coréenne, du chic spirituel au kitsch politique

Le président de la Corée du Sud Moon Jae-in et Kim Jong-un, chef de la Corée du Nord, se sont rencontrés mercredi 19 septembre à Pyongyang. La preuve en images avec ces deux superbes photographies réalisées par le service de presse officiel de la Corée du Nord : Dans les deux cas, nos deux péquins se tiennent devant d’immenses peinturlures kitsch représentant des paysages de montagne et d’eau. Lors d’une précédente rencontre en mai dernier, un paysage de montagne et d’eau figurait également en arrière-plan de la photo : Voici maintenant une photo officielle, prise lors du 18e congrès du PC à Pékin en 2012. Avec là encore un paysage de montagne et d’eau en arrière-plan : Ce n’est pas un...

Lire la suite...