avril 2020

mercredi 1 avril 2020

Xie Yousu, poète de la vie ordinaire

Xie Yousu est un peintre, un illustrateur né en 1948 à Suzhou (Chine) de parents artistes. Son père, Xie Xiaosi, était un peintre et un calligraphe réputé qui consacra l’essentiel de sa vie à la préservation des palais et des jardins classiques de Suzhou, célèbres dans le monde entier. Un astéroïde porte son nom (204836 Xiexiaosie) !Les peintures humoristiques de Xie Yousu mettent souvent en scène des vieillards et des enfants. En cela elle sont tout à fait confucianistes, mais un confucianisme un tantinet décalé, marrant. Empreintes de taoïsme, ses images le sont aussi parfois comme ce Temps de sieste où un vieillard roupille tranquillement à l’ombre d’un arbre. À ses côtés une bouteille...

Lire la suite...

samedi 4 avril 2020

Dans le cadre d'une “activité physique individuelle”

Quoi de plus agréable, quand on est confiné Covid-19, que d’aller visiter — dans le cadre d’une “activité physique individuelle” — un centre commercial ouvert à tous les vents où tout les commerces sont fermés sauf un ?...

Lire la suite...

vendredi 24 avril 2020

Banksy, graffiteur masqué Covid-19

Banksy avait peint, en octobre 2014 à Bristol, une Jeune fille au tympan percé, parodie de la Jeune fille à la perle de Vermeer, la perle étant remplacée par un dispositif d’alarme. Il y a une paire de jours, le même est allé apposer un masque sur sa Jeune fille. Toute la presse britannique en parle depuis. Quel génie ce Banksy. Photo © Martin Booth Relativisons. Peindre une Jeune fille à la perle géante n’a rien de révolutionnaire, ce tableau est l’un des trois ou quatre les plus connus au monde avec la Joconde et American Gothic de Grant Wood. Des millions de canevas, de foulards, de boîtes diverses, de timbres et d’affiches ont été imprimés avec ce motif. Lui ajouter un masque ne fait que...

Lire la suite...

samedi 25 avril 2020

Mon musée confiné

Reconstitutions approximatives de tableaux célèbres créées dans le cadre du confinement Covid-19, sans autres accessoires que ceux dénichés dans l’appartement. Aucun mur, sol ou plafond n’a été maltraité pendant ces opérations. Jeune femme se poudrant le cou par Kitagawa Utamaro, 1795-1796 South Carolina Morning par Edward Hopper, 1955 Portrait d’Érasme écrivant par Hans Holbein le Jeune, 1523 Le Repos par Vilhelm Hammershoi, 1905 • • • Partie droite du Diptyque de l’Annonciation par Jan van Eyck, 1436 • • • L’Astronome par Johannes Vermeer, 1668 • • • Les Pantoufles par Samuel van Hoogstraten, 1658...

Lire la suite...

Jeune femme se poudrant le cou

Que voit Suzuki-san quand il regarde une femme japonaise habillée ? Pas grand-chose en vérité, sinon du tissu, du tissu et encore du tissu. Sagement croisé à hauteur de gorge, le kimono descend jusqu’aux pieds qu’il cache le plus souvent. Quant au kimono furisode, il a des manches qui tombent jusqu’au sol !  La classe supérieure estampe de Kitagawa Utamaro, 1795-1796 Suzuki-san n’a pas de chance. Il pourrait, bien sûr, contempler ces estampes olé-olé qu’on appelle shunga, images de printemps. Estampe attribuée à Kitagawa Utamaro, 1799 Mais il ne mange pas de ce sushi-là, Suzuki-san ! Même quand les images licencieuses ont été dessinées par Utamaro. Il se contente des sages estampes ukiyo-e ...

Lire la suite...