mai 2020

dimanche 3 mai 2020

Ma vie de confiné

Dimanche 3 mai Lundi 27 avril Dimanche 26 avril Samedi 25 avril Vendredi 24 avril Jeudi 23 avril Mercredi 22 avril Mardi 21 avril Lundi 20 avril Dimanche 19 avril Samedi 18 avril Vendredi 17 avril Jeudi 16 avril Mercredi 15 avril Mardi 14 avril Lundi 13 avril Dimanche 12 avril Samedi 11 avril Vendredi 10 avril Jeudi 9 avril Mercredi 8 avril Mardi 7 avril Lundi 6 avril Dimanche 5 avril Samedi 4 avril Vendredi 3 avril Jeudi 2 avril Mercredi 1er avril Mardi 31 mars Lundi 30 mars Dimanche 29 mars Samedi 28 mars Vendredi 27 mars Jeudi 26 mars Mercredi 25 mars Mardi 24 mars Lundi 23 mars Dimanche 22 mars Samedi 21 mars Vendredi 20 mars Jeudi 19 mars 2020 Mercredi 18 mars 2020 Mardi 17 mars 2020...

Lire la suite...

mardi 5 mai 2020

#UnLivreUnePlace

...

Lire la suite...

mardi 12 mai 2020

"La rue des enfants trouvés", de Clovis Trouille

Sur une idée de l’ami Jacques Ponzio, voici un dépiautage de La rue des enfants trouvés de Clovis Trouille. Cette œuvre jubilatoire porte la date de 1934 ; elle fut toutefois réalisée en 1966, d’après une première version de 1934 qu’on verra plus tard et plus bas. Voici donc La rue des enfants trouvés, version 1966 : L’hôtel Pan-Pan l’Arbi Il s’agit d’un bordel, soi-disant situé au 106 de la rue des enfants trouvés. La plaque de rue n’est pas visible ici, mais on la verra sur la version de 1934. Pan Pan L’arbi est une chanson coloniale un brin raciste écrite en 1916 par Gaston Montéhus (un Arbi est un Arabe dans le langage militaire). Elle sera plus tard adoptée par le 8e régiment de...

Lire la suite...

dimanche 17 mai 2020

Des masques et des rhinocéros

Les masques sont à la mode. Les couturières en confectionnent dans des tissus bariolés, des petits malins en revendent au marché noir, les hypermarchés en importent de Chine à la tonne. Le masque remonte à la plus haute Antiquité. On l’utilisa au théâtre, dans les cérémonies religieuses, ou pour se protéger de la peste. À Venise, depuis des lustres, on arbore des masques. En période de Carnaval, mais aussi pour se rendre à un rendez-vous discret. Pietro Longhi, peintre du XVIIIe siècle, l’a fort bien montré dans ses petites toiles précieuses qui décrivent la vie quotidienne de l’aristocratie vénitienne. Mais Pietro Longhi a une autre qualité, un autre mérite : celui d’avoir, en 1751, peint ...

Lire la suite...

jeudi 21 mai 2020

Le dit de la source aux fleurs de pêcher

Le dit de la source aux fleurs de pêcher est un très célèbre conte chinois, écrit par Tao Yuanming (365-427). Lettré, c’est-à-dire fonctionnaire, il avait été nommé chef de district. Mais au bout d’à peine trois mois, nous dit Léon Thomas dans La revue de l’Histoire des Religions (1985), Tao Yuanming refusa de « se plier au cérémonial en vigueur lors de la visite d’un supérieur, arguant que ses maigres émoluments ne lui permettaient pas de “courber les gonds de son dos” ». Aussi démissionna-t-il pour aller vivre à la campagne avec sa femme, le plus loin possible de ce monde chaotique qui voyait la dynastie Han renversée, l’empire éclaté, et la guerre civile à chaque coin de rue. La source...

Lire la suite...

samedi 23 mai 2020

Autour de moi, et moi, et moi : la cartographie égocentrée

En 2014, la RATP faisait de la réclame pour une appli destinée à faciliter les trajets en Île-de-France. Voici l’une des trois images promotionnelles - inspirées des contes pour enfants -, visibles à l’époque sur son site et dans le métro parisien : « Avec l’appli RATP et la fonction “Autour de moi”, orientez-vous en un coup d’œil », nous dit l’affiche. Cette fonction permet en effet de visualiser, sur une carte, toutes les stations de métro, de bus ou de RER proches de ma position signalée par un rond mauve. Elle me situe au milieu de la carte, au milieu de l’écran, je suis la vedette de ce petit monde erratépéien qui tourne Autour de moi. Il existe d’autres applications du même genre,...

Lire la suite...