octobre 2020

mardi 6 octobre 2020

MMIAM n°6 : Des vignes provençales dans un fouillis d'épingles

Mon Musée imaginaire à moi, le MMIAM, est composé d’une centaine d’images parmi mes favorites. Elles seront commentées ici en 4 000 signes maximum. MMIAM n°6 : Des vignes provençales dans un fouillis d’épingles C’est une gravure à l’eau-forte intitulée Vignes en Provence. Elle a été réalisée par un certain Roger Marage qui était graveur par passion, et professeur de dessin en collège pour satisfaire l’ordinaire. S’il est inconnu du grand public, Marage demeure une référence parmi les professionnels de la gravure, les fêlés du cuivre, du perchlorure et du burin. Quand on regarde pour la première fois ces Vignes en Provence, on distingue des arbres dans le lointain, une maison à droite, une...

Lire la suite...

mercredi 7 octobre 2020

MMIAM n°7 : Les gens comprennent rarement pourquoi j’aime les peintures de Morandi

Mon Musée imaginaire à moi, le MMIAM, est composé d’une centaine d’images parmi mes favorites. Elles seront commentées ici en 4 000 signes maximum. MMIAM n°7 : Les gens comprennent rarement pourquoi j’aime les peintures de Morandi Pourquoi suis-je amoureux des peintures de ce type un peu timbré qui a passé l’essentiel de sa vie à peindre des pots, des bouteilles et des carafes beiges ? Ou bleues, dans des moments d’excitation parfois un peu folle qu’il devait sûrement regretter plus tard. Environ six cents toiles représentant des boîtes, des bols, des pichets, des brocs… À première vue toutes ces peintures se ressemblent, réunion arbitraire de sages objets posés sur des surfaces et des fonds...

Lire la suite...

vendredi 9 octobre 2020

Quand le paysage chinois joue à cache-cache

En Occident, les lieux où l’on enseigne l’art de la peinture de paysage chinois sont fréquentés par d’aimables vieilles dames qui viennent se poser là entre un stage de macramé et une séance d’aqua-gym. C’est sympathique, mais ladite peinture n’en sort pas véritablement grandie ; les cours dispensés sont d’un faible niveau, et les participantes ne s’intéressent pas du tout à la culture chinoise. Mais elles adorent les nems ! L’amateur fervent qui s’est égaré en ces lieux dans l’espoir d’être initié ou d’améliorer sa technique prendra bien vite ses jambes à son cou (expérience vécue). Il semblerait donc que la peinture de paysage à la manière chinoise (shanshui, montagne et eau) soit...

Lire la suite...

dimanche 18 octobre 2020

Plantu, passe-plats de l’extrême droite

Le 17 octobre dernier, Plantu a publié ce dessin qui crée une analogie entre les nazis pendant l’Occupation et les extrémistes islamistes :  Avant de passer au crible cette image, précisons qu’elle n’a pas été publiée par Le Monde ou L’Express qui diffusent ordinairement les dessins de Plantu, mais sur son compte Twitter. Or donc, dépiautons patiemment celui-ci, composé de deux parties bien distinctes. En haut à gauche de la première partie, un panneau nous annonce que l’action se passe en 1940. Un partisan, armé d’un drapeau FFI - Forces françaises de l’intérieur - posé non loin, écrit le mot « Liberté » sur un mur. Référence, peut-être, au « J’écris ton nom Liberté » de Paul Éluard,...

Lire la suite...

samedi 31 octobre 2020

Inktober 2020

Ce mois-ci est le mois de l’Inktober 2020 : un dessin à l’encre par jour pendant tout le mois, selon un thème imposé différent chaque jour. Je publierai ici le résultat de mes élucubrations quotidiennes gribouillées au stylo-bille.  Jour 31 : RamperJour 30 : Menaçant, inquiétantJour 29 : Chaussures Jour 28 : FlotterJour 27 : MusiqueJour 26 : CacherJour 25 : CopainJour 24 : CreuserJour 23 : DéchirerJour 22 : Chef cuisinierJour 21 : DormirJour 20 : Corail Jour 19 : Étourdi, tête qui tourne Jour 18 : Piège Jour 17 : Orage Jour 16 : FuséeJour 15 : Poste avancéJour 14 : ArmureJour 13 : DuneJour 12 : GlissantJour 11 : DégoûtantJour 10 : EspoirJour 9 : JeterJour 8 : DentsJour 7 : Une envie un peu...

Lire la suite...