Poutine rend visite à Trump (ou presque)

Un artiste amerlocain nommé Brian Whiteley aurait, dit-il, installé pendant tout le mois d’août un tableau représentant Poutine dans la suite n°435 du Trump International Hotel sur Pennsylvania Avenue de Washington DC. À deux pas de la Maison Blanche. Et personne ne s’en serait aperçu. « De nombreux clients ont séjourné ici depuis que j’ai accroché le tableau, et personne n’a [rien] remarqué », a déclaré l’artiste.  « Tout ça me porte à croire que les clients sont complètement ralliés à la cause du Président, quelle que soit la politique/l’autoritarisme qu’il adopte. » Le moment où il revint décrocher son œuvre fut, aux dires d’un témoin, assez épique. Trois photos réalisées par Brian Whiteley nous montrent le tableau in situ. En voici une, la seconde figurera en fin de billet :

01-Vladimir-Putin-1460-720x960.jpg

Faut-il prendre cette histoire entièrement au sérieux ? Peut-être la peinturlure n’a-t-elle été accrochée que quelques minutes, allez savoir. Précisons toutefois que l’artiste n’en est pas à son coup d’essai. En 2016, il avait installé dans Central Park à New York une pierre tombale qui disait : « Trump Donald J. 1946 - Make America Hate Again » (allusion au slogan de Trump : « Make America Great Again »). Ladite pierre fut promptement déterrée par les forces de police, et l’artiste fut dénoncé par le marbrier…

02pierre.jpg

Source ABCNews

Revenons à cette peinturlure poutinesque.

03-poutine.jpg

Elle s’inscrit dans une longue tradition de portraits présidentiels amerlocains, rappelle ceux de Harry Truman (pour le siège et le ciel) et de Lyndon Johnson (pour le parapet) :

03-Harry S. Truman.jpg
04-Lyndon B. Johnson by Peter Hurd.jpg

Avec deux notables différences : la couleur du ciel, très sombre derrière Poutine, et le monument à l’arrière-plan. Sur le tableau de l’oligarque suprême, c’est la Maison Blanche. Derrière ceux de Truman et Johnson c’est le Capitole, vu depuis la Maison Blanche. On remarquera également que le portrait de Poutine est peint à la truelle. C’est ce qui arrive quand l’artiste n’éprouve que peu d’empathie pour son modèle. On jugera de la différence, en admirant deux autres portraits de Poutine. Le premier date de 2000, il n’est peut-être pas officiel mais en a tous les attributs, rappelle par sa mise en scène celui du doge Francesco Venier par Titien vers 1554 (la posture, la tenture, la vue plongeante sur le paysage) :

04b.jpg
04bb-TIZIANO Vecellio Portrait of the Doge Francesco Venier 1554-56.jpg

Le second, officiellement officiel, est l’œuvre d’Igor Babailov, peintre amerlocain d’origine russe. Il reprend ici la manière des peintres russes du XIXe tel Ivan Nikolaevich Kramskoy, auteur du portrait de son collègue Arkhip Ivanovitch Kouïndji (1872) :

04c-Official Portrait of President Putin, by Igor Babailov.jpg
4d-Kuindzhi_by_I.Kramskoy_(1872,_GTG).jpg

Il n’existe pas encore de portrait officiel peint de Donald Trump président. Mais il en est un, magnifique, qui trône à Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride. J’avais raconté l’étonnante histoire de cette barbouille chez Arrêt sur images, où j’écrivais notamment : « Mar-a-Lago, chef-d’œuvre du kitsch et de la dorure au kilo hispano-rococo-néo-gothique avec une petite touche de classicisme à la française, partage ses dix mille mètres carrés entre une partie privée occupée par la famille Trump, et un club-hôtel. Dans le bar d’icelui est accroché un portrait en majesté du proprio, une œuvre immortelle réalisée en 1989 par Ralph Wolfe Cowan. » La voici :

05-.jpg

Marvelousse, izeuntite ? Observez cet accoutrement blanc avec le soleil couchant qui crève les nuages derrière la trombine de Donald. Il suffirait d’ajouter une ou deux colombes et un agneau pour que tout cela prenne un air christique, jézumarijozèphe, nous frôlons le miracle ! 

05b.jpg

C’est joli, un agneau. L’une des cartes du Trump International Hotel de Washington DC propose quelques-unes de ses côtes, servies avec de la sauce Jezebel, pour 45 dollars seulement. À déguster en regardant la Trump-télé, dans la suite n°435 :

02-Vladimir-Putin-Brian-Whiteley-Painting-1460-1-720x480.jpg

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/7

Fil des commentaires de ce billet