Un paquebot pas que beau

Au hasard de Twitter, cette annonce par laquelle un promoteur nous informe que son projet de construction intitulé Mille Arbres figure parmi les finalistes d’une compétition internationale de projets immobiliers baptisée Mipim Awards :

01.png

Cet ensemble devrait voir le jour en 2022 à la Porte Maillot, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Pour l’heure, rien n’est fait. En 2018, le ministère de l’écologie émettait d’ailleurs de sérieuses réserves : « La MRAe [Mission régionale d’autorité environnementale] maintient la recommandation d’étayer la justification du projet retenu et de son implantation, au regard des enjeux environnementaux et de santé publique » (nuisances sonores, qualité de l’air, pollution des sols). Pour plus de détails, voir par là.

01B.jpg

Vue sous cet angle, la chose ressemble à la proue d’un paquebot abritant un écrin de verdure bénéficiant d’un micro-climat sachant allier tradition et modernité. Ah que c’est beau ! (Pour plus de détails visuels, voir par ici.)

Las ! Qu’on ne se fasse point d’illusion ! Ces images immobilières sont toujours assorties d’une mention imprimée en tout petit telle une note de bas de page dans un contrat d’assurance-vie indiquant qu’il s’agit d’une « vision d’artiste », ou autre formule similaire. La précision est d’importance, car elle signifie que le promoteur ne saurait être responsable de l’aspect définitif du bâtiment qui pourra présenter de notables différences avec l’image proposée, laquelle n’est qu’un délire d’illustrateur accro à des substances vénéneuses, une vision trouble d’artiste rêveur à l’esprit embué par l’excès d’absinthe de contrebande. On n’est jamais trop prudent. Or donc, si la chose se construit, peut-être ressemblera-t-elle plus à cette image publicitaire pondue pour une banque en 2012 :

02.png

Un paquebot-immeubles pouvant rappeler les immeubles de style paquebot, avatar du Style international. Celui-ci est sis à Boulogne-Billancourt :

03.png

Avec son impressionnante proue, sa cabine de pilotage perchée tout là-haut, ses hublots et sa faune de bourgeois à l’intérieur, répartis sur quatre étages. Le machin de la Porte Maillot, s’il est finalement approuvé par les autorités compétentes, en comportera au moins dix, surplombera le boulevard périphérique et devrait comporter des logements, des bureaux, des commerces, un hôtel, un centre de conférence ainsi qu’un « pôle d’enfance » situé juste au-dessus de la gare de bus actuelle, ce qui ne laisse pas d’inquiéter le ministère. Le tout, ressemblant donc par endroits à un mythique transatlantique tel ceux de la White Star Line :

04.jpg

Ah zut, c’est le Titanic

05 BON.jpg

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/43

Fil des commentaires de ce billet