Chic ! revoici le temps des élections !

Chic ! revoici le temps des élections et de leurs affiches toujours inventives qui vont enfin apporter un peu de vie sur nos panneaux municipaux encombrés d’annonces de vide-greniers, nos murs lépreux où il est interdit d’afficher - loi du 29 juillet 1881 - et nos palissades clamant l’arrivée du véritable cirque Zavatta. Commençons avec celle de Ian Brossat, candidat PCF :

01.jpg

Une bien belle affiche que voilà, entièrement pompée sur celle de la candidate américano-démocrate Alexandria Ocasio Cortez qui sera élue en novembre 2018 à la Chambre des représentants des États-Unis :

02.jpg

Les titres en oblique posés sur une espèce de bannière ne sont pas une nouveauté, loin s’en faut, on en trouve un peu partout à toutes époques puisqu’ils trouvent leur origine dans les phylactères peints sur les manuscrits à peinture médiévaux. Deux exemples avec cette image extraite d’un évangéliaire du XIIe siècle et cet emballage de cigarettes britiches datant des environs de 1900 :

02B-evangeliar_heinrich_des_loewen.jpg
03.jpg

Cela dit, l’affiche d’AOC (Alexandria Ocasio Cortez) n’est pas très originale non plus puisqu’elle s’inspire très probablement de la couverture de Greatest Hits, un bouquin publié par Laura Barnett en mars 2018 dans la foulée de son bestsellère The Versions of Us, paru en 2015 :

04.png

Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme voire se copie à l’envi. Ainsi, The Versions of Us a engendré un bâtard né en 2017 sous la plume de Francesca Hornak, Seven Days of Us. Quasiment le même titre, également apposé sur une bannière, courbe celle-là :

05.jpg

Des titres de bouquins ricains sur des bannières courbes ou pas courbes, on en trouve des palanquées. En voici un courbe daté de mai 2015, et un pas courbe de février 2017 :

06.jpg

L’édition française n’est pas en reste, puisque dès 2011 un titre en bannière pas courbe décorait un magnifique ouvrage, bientôt suivi en 2013 et 2017 de deux petits frères tout aussi merveilleux, extraordinaires, bouleversifiants. Ces trois somptueux livres d’art sont toujours disponibles à la vente chez votre libraire favori :

07.jpg

Puisque nous voilà de  retour dans la mère patrie, admirons la rapidité des colleurs d’affiches électorales œuvrant pour Benoît Hamon, qui ont prestement quoique partiellement recouvert celles de Ian Brossat :

08.jpg

Encore de la titraille en bannière oblique, eh oui ! apposée au-dessus d’un candidat dont le regard est fixé sur la ligne bleue des Vosges. Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme voire se copie à l’envi, et c’est pas fini.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/56

Fil des commentaires de ce billet