En attendant “Parasite”

Parasite, de Bong Joon Ho, vient de remporter la Palme d’or à Cannes. On l’applaudit bien fort, clap ! clap ! clap ! tout en trépignant d’impatience car cette bobine semble fort prometteuse. Aussi, en attendant de la voir, contemplons-en les deux principales affiches :

01.jpg
02.jpg

La première, qui nous montre des gens aux yeux barrés et un supposé cadavre dans le jardin d’une maison moderne, peut faire penser à une peinture de David Hockney, Le Mariage de Fred et Marcia Weisman (1968) :

03_A Portrait of the Marriage of Fred and Marcia Weisman, by David Hockney. .jpg

Le rapprochement vous semble un peu capillotracté ? Alors comparons les deux images.

1. Le personnage debout de face, immobile
2. La maison moderne, vitrée, à angles droits
3. Le bout de jardin à droite de la maison
4. Le jeune homme sortant de la maison / La sculpture semblant sortir de la maison
5. Le gros caillou
6. Le teepee indien / Le totem indien.

01 BIS.jpg
03 BIS.jpg

Six points identiques. Ça fait beaucoup, non ? Ah mais j’en entends, dans le fond, qui objectent que d’abord y’a même pas le transat et la pelouse dans la peinture d’Hockney, alors c’est trop nul comme rapprochement. Le transat et la pelouse. OK. Ils sont dans une autre peinture du même peinte deux ans plus tôt, Beverly Hills Housewife :

04-Beverly-Hills-Housewife-David-Hockney-1966 .jpg

Et paf. Dans les dents de ceux qui râlaient dans le fond. Faut-il en déduire que cette affiche - et surtout certains plans du film de Bong Joon Ho - sont directement inspirés par Hockney ? On se gardera bien de l’affirmer. Cela dit, deux faits nous orientent dans cette direction.

Premièrement, les personnages peints par Hockney, Le couple Weisman et cette ménagère, qui s’appelait dans le civil Betty Freeman, étaient tous trois des mécènes. Ils achetaient des œuvres d’art, finançaient des musiciens.

Deuxièmement, la seconde affiche fait également référence à l’art puisqu’on y voit huit personnages aux yeux barrés posant pour une photo de famille, le même supposé cadavre et, à gauche, un portrait dessiné de personnage un peu grotesque à la Picasso ou Basquiat, qui ouvre de grands yeux :

02.jpg
03 TER.png
06.png

Ce portrait, si l’on en croit la bande-annonce, a été exécuté par le gamin de la famille :

05.png

Nous sommes bien dans le monde de l’art. Et le caillou que porte le jeune homme de la première affiche, qu’on retrouve dans la seconde, est lui aussi une œuvre d’art puisqu’il s’agit d’un “rocher de lettré” :

07.png

Les rochers de lettré sont, ainsi que le veut la tradition esthétique chinoise, des cailloux plus ou moins gros dans la contemplation desquelles on peut voir des paysages. La Corée, un temps envahie par la Chine, a adopté ce goût. Voici deux rochers de lettré en provenance de Suzhou, en Chine :

09.png
10.jpg

Le Parasite de Bong Joon Ho fait référence à l’art, abrite probablement un cadavre, et peut-être aussi le fantôme de David Hockney qui n’est pas encore mort, oui, je sais, CQF presque D.

PETIT SUPPLÉMENT

Un aimable lecteur me fait remarquer que la deuxième affiche lui rappelle Les Ménines de Velasquez. En effet ! Faisons la liste des points de convergence :

1. Huit personnages assis ou debout
2. Un personnage allongé (le cadavre / le chien)
3. Le miroir / tableau portrait accroché au fond à gauche
4. Le passage au fond à droite (accès à la cuisine / porte-couloir) 
5. Les marches menant à ces accès.

Pour que la similitude soit complète, il faudrait que figurent dans l’affiche la toile du peintre et le chambellan des Ménines et que Velasquez ait peint un rocher !

02 menines.jpg
03 menines.jpg

 

MISE À JOUR DU 16 JUIN

Après avoir vu Parasite, force m’est de constater que l’action ne se situe pas du tout dans le monde de l’art. De ce fait, le lien avec Les Ménines tombe un peu à plat. Mais celui avec l’œuvre de David Hockney, en revanche, est d’autant plus pertinent qu’un autre de ses tableaux est cité au début du film, et c’est Lawn Being Sprinkled, de 1967 (je ne peux en dire plus au risque de “divulgacher” cette très génialissime bobine).

A-Lawn-Being-Sprinkled-.jpg

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/66

Fil des commentaires de ce billet