Sun Wu Kong

Ce billet a paru pour la première fois en avril 2005, sur la toute première Boîte à Images.

En Chine, paraît à la fin du XVIème siècle Le pélerinage vers l’ouest (Si Yeou Ki) de Wu Cheng’en. Ce roman épique, fantastique, narre les aventures de Sun Wou Kong, le turbulent Roi des Singes. 

L’ouvrage connaîtra aussitôt un immense succès, jamais démenti depuis. Car sous les apparences d’un roman fantastique, l’auteur y dénonçait les exactions du pouvoir Ming combattu par un héros justicier, Sun Wou Kong.

Le pélerinage vers l’ouest a été maintes fois adapté : pièces de théâtre, opéras, théâtre d’ombres, feuilletons radiophoniques, films, dessins animés.

À la fin des années 50, le dessinateur Zhao Hongben adapte en bandes dessinées l’un des épisodes de cette histoire. L’ouvrage paraîtra sous le titre Le Singe corrige trois fois le démon aux os blancs.

Suivi par Zhu Bajie le cochon et Sha Seng le lion, Sun Wou Kong doit accompagner le moine Xuan Zang dans son pélerinage vers l’ouest - c’est-à-dire l’Inde - à la recherche de livres sacrés. En chemin, ils devront combattre le démon aux os blancs.

Zhao Hongben a ainsi réalisé 112 dessins, d’une beauté incomparable. Images verticales en noir et blanc, au trait et sans ombre, en plongée ou contre-plongée, avec une composition en forme de S. 

En 1963, Zhao Hongben reçoit pour ce travail le Premier Prix au Festival de la Bande Dessinée de Chine. L’année suivante, l’album sera traduit en français par les Éditions en langue étrangère de Pékin. Il paraîtra sous le titre Le Roi des Singes et la Sorcière au Squelette.

Ci-dessous, quelques images inédites sur le ouèbe de ce superbe livre introuvable en librairie.

Le pélerinage vers l’ouest de Wu Cheng’en est basé sur la vie du moine Hiun Tsang (ou Tripitaka), qui vécut au VIIème siècle. Ce moine entreprit en 629 un périlleux voyage vers l’Inde, y arriva en 633. Il y étudia le bouddhisme, revint en Chine douze ans plus tard, écrivit le récit fortement enjolivé de ses aventures : Le pélerinage vers l’ouest. Neuf siècles plus tard, Wu Cheng’en reprendra le titre et la base de cette autobiographie romancée pour écrire son célèbre roman.

Deux petits points d’histoire : 

Dragon Ball, le manga d’Akira Toriyama, est une libre adaptation du Pélerinage vers l’ouest. Sun Wou Kong devient Sangoku, Zhu Bajie le cochon devient Oolon, le moine Xuan Zang devient Bulma. Tout comme Sun Wou Kong, les personnages de Dragon Ball se déplacent sur des nuages. Au lieu de rechercher des manuscrits sacrés, ils sont en quête de boules de cristal ;

- la série Sayuki de Minekura Kazuya reprend, elle aussi, avec pas mal d’humour et de libertés, les thèmes et personnages du Pélerinage vers l’ouest. On y croise le bonze Sanzo, le roi des singes Goku, etc.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/92

Fil des commentaires de ce billet