Cartes détournées

L’idée des cartes détournées ci-dessous trouve sa source dans Le Jardin de la France de Max Ernst (1962), qui « met en scène un corps de  femme allongé entre îles et bancs de sable à la confluence de l’Indre et de la Loire ». Une analyse de cet éminent collage est lisible par là.

• • •

Voici six cartes détournées, d’autres viendront peut-être par la suite.

Cartographie 6 : Tranches de Chine (Strates géologiques chinoises, 中国地质地层)

• • •
Cartographie 5 : Black Lives Matter Map

• • •
Cartographie 4 : Plan du métro de Paris emballé par Christo

• • •

Cartographie 3 : Meursault en forme de poire, hommage à Alexandre Vialatte (voir par là) et Érik Satie

• • •

Cartographie 2 : Belle-Île-en-Neige ou L’ïle flottante

• • •

Cartographie 1 : Les Amants/De Geliefden

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/trackback/220

Fil des commentaires de ce billet